Comment entretenir une porte en bois ?

Pour que les installations de notre maison puissent être durables, il est nécessaire de prendre les bonnes mesures. Dans le cas où nous avons une porte en bois, en faire l’entretien permet de limiter les dégâts qui peuvent survenir sur celle-ci, et le tout est de bien faire les tâches d’entretien en question.

Les spécificités de la porte en bois

On a plusieurs choix de matériau possibles pour ce qui est de la menuiserie de notre maison, et le bois fait partie de nos options. Le choix de plusieurs personnes se tourne vers ce matériau car il permet de bénéficier d’un grand nombre d’avantages. On peut par exemple mentionner le fait que le bois est plaisant sur le plan esthétique. Il se trouve plusieurs essences de bois qui ont un rendu visuel hautement attrayant, et c’est d’ailleurs pour cela qu’il va souvent composer une bonne partie de notre menuiserie.

Ensuite, on peut aussi dire du bois que c’est un matériau dont on peut aisément faire l’achat. Le tout ne coûte pas trop cher, et les dépenses qu’on peut faire pour son acquisition vont essentiellement dépendre de l’essence de bois qui nous intéresse. L’un des inconvénients du bois est qu’il est nécessaire de lui accorder une attention spécifique en termes d’entretien, car c’est un matériau organique.

Bien entretenir une porte en bois

Pour que la porte en bois reste fonctionnelle aussi longtemps que possible, on doit procéder à des tâches d’entretien spécifique environ une fois par an. La première étape de cette tâche est d’inspecter la porte pour voir si celle-ci ne présente pas des fissures ou fentes. On peut combler de tels éléments avec du mastic, et le tout va retrouver son état initial une fois qu’on aura fini. La tâche d’entretien consiste à gratter la porte avec du papier de verre, afin d’égaliser les différentes irrégularités à sa surface.

Une fois que c’est convenablement fait, on peut se charger de faire l’application d’une laque, dont le rôle est d’assurer la protection du bois. On peut également utiliser du vernis, et tout dépend de notre choix. On doit attendre que le tout soit sec, et si nécessaire, on peut décider d’ajouter une couche de plus. Si vous faites ces tâches de la manière qu’il faut, vous pouvez avoir l’assurance que votre porte d’entrée en bois pourra vous servir pendant encore plusieurs années.

L’entretien de la porte au quotidien

Vous pouvez aussi adopter des gestes de tous les jours pour permettre à votre porte de rester en bon état. En outre, il est question de faire le nettoyage de votre porte, mais en choisissant bien les produits. Les liquides à tendance acide comme le vinaigre ou encore l’eau de javel sont à proscrire pour ce type de porte. En effet, le tout risque de progressivement endommager cette partie de votre domicile. A la place, vous devez faire en sorte de vous orienter vers des solutions plus douces, comme du liquide-vaisselle que vous aurez dilué avec un peu d’eau.

Comment installer une porte intérieure ?

Améliorez l’apparence de votre maison en remplaçant vos anciennes portes intérieures usées ou endommagées. Voici comment installer une porte intérieure.

Si votre cadre de porte est endommagé, vous avez besoin d’une porte pré-accrochée, qui comprend le cadre et la porte. Si votre cadre est en bon état, une dalle – également appelée porte vierge – convient. Quel que soit le type que vous utilisez, il existe une variété de styles disponibles pour correspondre à votre décor.

Si vous installez une porte pré-accrochée, assurez-vous d’avoir la bonne ouverture, déterminée par l’emplacement des charnières et de la poignée de porte. Ouvrez la porte et tenez-vous dos aux charnières. Si la poignée de porte est à gauche, vous avez besoin d’une porte à gauche. Si le bouton est à droite, sélectionnez une porte pour droitier. Certaines portes vierges ont une direction d’ouverture spécifique. Le côté de la gâche – le côté avec la serrure – de ces portes possède un bord biseauté pour que la porte puisse pivoter librement.

Les outils indispensables

  • Perceuse / tournevis et bits
  • Scie circulaire
  • Raboteuse (en option)
  • Routeur (si vous installez des charnières arrondies)
  • Tournevis

Les étapes ci-dessous décrivent l’installation d’une porte vierge.

Retrait de l’ancienne porte

Vous pouvez utiliser votre ancienne porte comme modèle pour installer la nouvelle. Avant de retirer l’ancienne porte, fermez-la et faites des marques à 25 cm du sol. Vous les utiliserez plus tard comme marques de référence pour couper la nouvelle porte.

Retirez l’ancien verrou et les axes de charnière et sortez la porte. Retirez également les plaques de charnière de la porte.

Marquage et coupe de la nouvelle porte

Avec la nouvelle porte sur les chevalets, placez l’ancienne porte sur le dessus – en gardant le dessus et les côtés des charnières alignés – et serrez en place. Marquez tout excédent sur la nouvelle porte. Vous couperez celle-ci plus tard.

Utilisez un carré combiné pour marquer les emplacements des mortaises de charnière sur la nouvelle porte.

Utilisez le carré pour transférer la distance entre les mortaises et le bord de la porte.

Marquez les profondeurs de mortaise à l’aide d’une charnière comme guide.

Marquez l’emplacement du verrou.

Transférez les marques de référence de 25 cm que vous avez faites ci-dessus de l’ancienne porte à la nouvelle. Mettez la vieille porte de côté.

À partir de ces marques de référence sur la nouvelle porte, mesurez 22 mm vers le bas et tracez une ligne droite à travers la porte. Cette ligne vous montre où couper pour un dégagement de 31 mm au bas de la porte.

Coupez tout excédent sur les côtés et le bas de la nouvelle porte avec une scie ou une raboteuse. Consultez les instructions du fabricant de la porte pour les recommandations de coupe.

Fixation de la porte

Les charnières de porte peuvent être arrondies ou carrées. Si vos charnières sont arrondies, vous pouvez utiliser un routeur avec un gabarit de charnière pour couper les mortaises. Si vos charnières sont carrées, vous pouvez couper les mortaises avec un ciseau.

Réglez la porte dans les charnières. Utilisez des cales en bois sur le plancher pour surélever la porte si nécessaire.

Insérez les axes de charnière. Vous pouvez utiliser un marteau pour tapoter les axes de charnière à ras si nécessaire.

Testez la porte en la faisant aller et venir. Vous devriez avoir un dégagement d’environ 3 mm sur les côtés de la tête et de la gâche et de 1 mm le long du côté de la charnière. Retirez la porte pour effectuer les réglages.

Installez le verrou ou le bouton de porte selon les instructions.

Testez la porte pour vous assurer qu’elle s’adapte et pivote librement.

Quel entretien prévoir pour les portes en bois ?

Appréciées pour leur authenticité, leur côté chaleureux ainsi que leur pouvoir isolant, les portes en bois connaissent encore une grande popularité aujourd’hui ! Toutefois, comme toute menuiserie en bois, ces portes doivent faire l’objet d’entretiens réguliers et spéciaux. Sinon, leur esthétique et leur robustesse risquent de s’altérer rapidement au fil du temps. Nous vous livrerons dans le présent article les genres d’entretiens qu’il faut prévoir pour vos portes d’entrée en bois.

Un nettoyage fréquent

Comme toutes les autres types de menuiseries, les menuiseries en bois ont besoin d’être régulièrement nettoyés pour conserver leur propreté, mais aussi pour garantir leur longévité (évite le développement de moisissures ou de parasite). Le nettoyage et dégressage de vos portes en bois doit se faire le plus fréquemment possible, au moins deux fois par an. Pour nettoyer une porte en bois, vous devez utiliser une éponge non abrasive ou un chiffon doux ou une brosse et de l’eau savonneuse. Vous pouvez aussi additionner un peu d’ammoniac ou du détergent doux pour venir à bout des tâches les plus tenaces. Dans tous les cas, après chaque nettoyage de votre porte en bois, veillez à bien la rincer avec de l’eau claire.

Un ponçage et éventuellement, un décapage

Songez également à poncer régulièrement votre porte en bois pour lui faire retrouver son esthétique d’origine et préserver son bon état. Ce ponçage doit notamment être réalisé tous les 5 ans en moyenne. Pour poncer une porte en bois, vous avez le choix entre utiliser un appareil de ponçage professionnel ou effectuer ledit ponçage manuellement. Pour cette dernière option, utilisez surtout du papier verre avec du grain P80 à P120.

Il faut noter que la réalisation du ponçage ne sera possible si le bois présente des écailles de peintures ou des écailles de vernis. Dans une telle hypothèse, il va falloir procéder d’abord à un décapage avant de pouvoir passer au ponçage. Le décapage consiste à se débarrasser des différentes écailles se trouvant sur la surface de votre porte en bois. Ledit décapage peut se faire soit à l’aide d’un décapeur thermique (pistolet à air chaud) soit à l’aide d’un produit décapant (un produit chimique), soit manuellement.

L’application de différents produits de traitement en bois

L’entretien d’une porte en bois se fait aussi par l’application de produits de traitement du bois : de la peinture, du vernis, de la lasure, de l’huile..

Possédant chacun leurs caractéristiques, ces différents produits de traitements ont tous pour objet de redonner aux portes en bois leur beauté d’antan. Ils permettent également de les protéger contre les différentes attaques que la porte en bois peut subir au fil du temps : les intempéries, le vent, le soleil, les parasites, les moisissures, etc.

Quoi qu’il en soit, l’application de ces produits sur une porte en bois doit s’effectuer dans des conditions optimales pour garantir un résultat satisfaisant. En effet, il faut que le climat soit clément (avec une température d’environ 10 à 20 °, pas de brouillard, ni de pluie). Suivez toujours à la lettre les indications fournies par les fabricants du produit à appliquer.

Quels sont les avantages qui font le succès des fenêtres en PVC ?

Bien évidemment, on ne peut pas se passer des fenêtres. C’est elles qui aèrent et éclairent naturellement vos pièces lorsqu’elles sont ouvertes et les isolent lorsqu’elles sont fermées. Parmi les nombreux modèles de fenêtres actuellement disponibles sur le marché, les fenêtres en PVC font maintenant partie des premiers choix à faires. En effet, ces types de fenêtres présentent de multiples points forts par rapport aux autres modèles de fenêtre existants.

Des fenêtres super isolantes

Les menuiseries en PVC comme les portes en PVC sont surtout connues pour leur haute performance en matière d’isolation thermique et phonique. En effet, le PVC est un matériau « peu conducteur » c’est-à-dire qu’il ne se laisse pas traverser facilement par la chaleur (évite les déperditions thermiques). Le PVC détrône même le bois qui a été longtemps considéré comme le matériau le plus isolant qui soit. Ainsi, les fenêtres en PVC permettent d’optimiser grandement l’isolation thermique et phonique de vote maison. Ceci, à condition bien sûr que les autres parois de votre maison (toiture, murs, plafond, plancher, portes, etc.) bénéficient également d’une bonne isolation. Si c’est le cas, vous pouvez être assuré de réaliser d’importantes économies d’énergies grâce à vos fenêtres en PVC. Optez surtout pour un double ou un triple vitrage pour améliorer encore plus la performance énergétique de vos fenêtres PVC.

Par ailleurs, ces types de fenêtres vous garantissent également un réel confort phonique même si votre maison est située près d’une rue bruyante.

Des fenêtres résistantes aux intempéries

Les fenêtres en PVC sont des types de menuiseries d’extérieurs idéales en raison de leur haute résistance aux intempéries. En effet, en tant que matériau plastique, le PVC n’est pas susceptible de se corroder ou de se rouiller. Les menuiseries confectionnées à l’aide de ce matériau peuvent ainsi très bien supporter les eaux de pluie, les neiges ou les grêles. De plus, le PVC ne risque pas de s’altérer facilement sous l’effet des vents salés de la mer. Ces fenêtres peuvent avoir une longue durée de vie même lorsqu’elles équipent les maisons se trouvant dans les régions côtières souvent exposées aux intempéries.

Des fenêtres pratiques

Les fenêtres en PVC se démarquent aussi par leur côté plus pratique qui se manifeste d’abord par la facilité de leurs entretiens. Effectivement, les menuiseries en PVC ne demandent pas d’entretiens compliqués et fréquents pour garantir leur longévité et leur éclat d’origine. Il vous suffit de les nettoyer une fois par an à l’aide d’une éponge et de l’eau savonneuse, suivie d’un bon rinçage.

Ensuite, la praticité des fenêtres en PVC s’exprime à travers leur grande malléabilité. Ce matériau vous permet d’avoir aisément des fenêtres aux designs et finitions très variés, de dimension standard ou sur-mesure.

Des fenêtres plus abordables

Les fenêtres en PVC connaissent aussi du succès grâce à leurs prix les moins chers du marché. En effet, le PVC est un matériau abordable et qui possède pourtant de multiples atouts comme on l’a vu précédemment. Les fenêtres en PVC sont faites pour vous si vous êtes limités dans votre budget et que vous recherchez pourtant des fenêtres performantes, résistantes et pratiques à la fois !

Les avantages d’une porte d’entrée aluminium

La porte d’entrée est un élément qu’on doit choisir avec le plus grand soin. En outre, il se trouve différents matériaux vers lesquels on peut se tourner si on souhaite bien pouvoir en tirer avantage au mieux. Aussi, l’aluminium est une des alternatives les plus courantes pour cette partie de notre domicile.

L’aluminium pour la menuiserie de la maison

On retrouve l’aluminium de manière de plus en plus fréquente pour ce qui est des éléments de menuiserie de la maison. C’est un matériau qui gagne en popularité sur ce plan car il va permettre de bénéficier de bien de qualités aux gens qui vont s’en servir. En outre, on peut évoquer le fait qu’il va avoir un poids relativement faible, ce qui est un atout pour la menuiserie d’une maison. Ensuite, on peut en dire que c’est un matériau qui gère bien les chocs.

Quand quelque chose va entrer en collision avec un élément en aluminium, celui-ci ne va pas se casser, mais plutôt se déformer. C’est donc possible par la suite de lui redonner sa forme initiale. Parmi les qualités qu’on peut attribuer à l’aluminium, nous avons son rendu esthétique. Le métal est de toute beauté si on ne laisse dans son état naturel, et il est facilement reconnaissable par les gens qui l’observent.

Pourquoi avoir une porte d’entrée en alu

La porte d’entrée est une partie de la maison pour laquelle on doit le plus prendre nos précautions, car elle est essentielle pour notre sécurité. Nous tourner vers l’aluminium peut être une bonne décision sur ce plan, car entre autres, le tout va avoir une bonne solidité. Vous n’avez donc pas à craindre que des cambrioleurs ne viennent casser votre porte d’entrée. Ensuite, on aura une porte qui soit hautement plaisante sur le plan visuel. C’est important que cet élément soit bien soigné sur ce plan car cela va impacter l’aspect de toute votre maison.

Le poids léger de la porte alu est également un avantage pour celle-ci, car cela va limiter la contrainte de poids sur le cadre. On va avoir moins de craintes que le tout n’aille s’user de manière plus rapide. Le seul bémol concernant ce type de porte se rapporterait sur la question de l’isolation thermique, mais ce n’est rien d’insurmontable. En effet, il vous suffit juste d’utiliser les matériaux isolants qu’il faut pour que le problème soit bien géré.

Où trouver une bonne porte alu ?

Vous devez être sûrs que la porte en alu dont vous faites l’acquisition soit bien en mesure de répondre à vos besoins. Pour cela, le mieux est encore de vous tourner vers une compagnie professionnelle qui puisse se charger d’en faire la fabrication. Afin que ce soit fait comme il faut, on peut s’orienter vers des prestataires spécialisés ou bien vers des compagnies professionnelles. Il ne faut pas se limiter à la première option sur laquelle on tombe, et à la place, il vaut mieux réunir plusieurs profils qu’on pourra par la suite comparer entre eux.

Les avantages d’une porte d’entrée en aluminium

La porte d’entrée un véritable élément de décor pour la façade principale d’une maison. C’est également elle qui assure en grande partie la sécurité de cette partie du bâtiment. Les choix en matière de porte d’entrée sont tout simplement énormes. Pour quelle raison la porte en aluminium serait-elle celle vous conviendrait ?

De la dominance de la porte d’entrée en aluminium

Il n’y a pas tellement de critères qui devraient vous contraindre à choisir la porte d’entrée en aluminium sauf dans un seul cas. Si la maison est implantée dans une zone côtière où la salinité et l’humidité de l’air combinées sont hautement corrosives pour d’autres types de matériaux comme l’acier ou le fer. Hormis ce cas particulier, vous êtes libre de choisir votre porte d’entrée indépendamment du matériau.

Alors pourquoi, diriez-vous, la porte d’entrée en aluminium est proposée presque systématiquement ? C’est le cas en effet parce qu’elle a beaucoup d’avantages intéressants faisant de votre investissement une bonne affaire. Cela dit, vous ne regretterez pas d’avoir fait le choix pour une porte d’entrée en aluminium.

Une porte d’entrée en aluminium : la résistance parfaite

La porte d’entrée en aluminium est résistante, et ce, à deux titres. En premier lieu, il s’agit d’une porte qui peut résister relativement bien face aux tentatives d’effraction de par sa robustesse. D’un côté, l’aluminium est un matériau naturellement souple mais robuste. D’un autre côté, l’assemblage des différentes parties d’une porte en aluminium fait que le tout soit parfaitement compact et difficile à désintégrer.

En deuxième lieu, on peut également considérer la résistance de la porte en aluminium dans le temps et face aux aléas climatiques. L’aluminium est un matériau imputrescible et qui n’est pas sujet ni à la corrosion ni à la rouille. Il n’y a rien à redire donc sur la longévité d’une porte en aluminium. Installer une porte d’entrée en alu est un investissement sur le long terme.

Un esthétisme contemporain et versatile

Il est de coutume d’associer l’aluminium à l’architecture moderne. C’est également le cas pour la porte d’entrée en aluminium. Si vous avez construit un bâtiment ou une maison qui s’inscrit dans un style moderne, alors c’est la porte d’entrée en aluminium qu’il vous faut. Cette porte d’entrée ne manquera pas d’apporter la touche très marquée des temps modernes.

Un autre avantage de la porte d’entrée en aluminium est son adaptabilité. Autrement dit, c’est une porte qui peut convenir à tous les styles de maison. C’est même la porte d’entrée en aluminium qui est la plus préconisée dans le cadre de rénovation d’ancienne maison. Allier le contemporain au classique ou à l’ancien peut toujours donner un mariage intéressant.

Un bon rapport qualité-prix pour une porte performante

En termes de performances thermiques et phoniques, les portes d’entrée en alu modernes sont excellentes. Si vous choisissez les bons modèles et les marques authentiques, aucun risque pour vous de connaître des problèmes de déperditions de chaleur. Pareil pour les nuisances sonores, vous pouvez être tranquille chez vous sans qu’aucun bruit de l’extérieur ne vienne vous gêner pendant vos détentes.

En ce qui concerne le prix, il est vrai que la porte d’entrée en aluminium est assez chère. Prenez juste un instant pour vous remémorer tous ses avantages. Vous vous rendez vite compte que la porte aluminium offre un bon rapport qualité-prix. De plus, vous n’aurez sûrement pas à la remplacer de sitôt.

Quelle bois choisir pour une porte intérieure ?

Fiable et design, une porte intérieure en bois vous apportera surement de nombreux avantages. Toutefois, il faut faire attention à bien choisir le modèle de porte à acheter pour éviter les mauvaises surprises. Pour cela, il vous est recommandé de prendre le temps nécessaire sur le choix de l’essence de votre porte. Voici une liste des bois qui peuvent s’avérer intéressants pour fabriquer une porte d’intérieur.

Le chêne

Cette essence de bois est connue pour sa forte solidité. Ce qui fait que vous aurez droit à une porte intérieure capable de vous offrir une longue durée de vie. Ajouter à cela, le design d’une porte en chêne garantira un meilleur esthétisme à l’intérieur de votre habitation. D’ailleurs, vous avez la possibilité de teinter votre porte si vous le souhaitez. Vous pouvez aussi vous contenter de sa couleur naturelle qui est assez claire. Autrement dit, il vous est possible de choisir la finition qui vous convient pour votre porte. N’oubliez pas que vous le chêne est un bois classique que l’on peut obtenir facilement.

Le mélèze

D’abord, vous devez savoir que le choix de cette essence vous donnera aussi la possibilité de déterminer celle qui vous convient le mieux. Notez bien que le côté gras de ce bois procurera une longue durée de vie à votre porte intérieure. À noter que vous avez l’opportunité de choisir le motif du vantail en fonction de vos besoins. Il faut savoir qu’une porte en mélèze vous garantira une construction avec un important niveau d’isolation. Ainsi, vous ne risquerez pas d’avoir des problèmes de fuite d’énergie dans la pièce équipée d’une porte avec cette essence.

Le sapin

Ce type de bois est utilisé pour réaliser des portes intérieures depuis de longues années. Le sapin fait partie des bois tendres et se montre très facile à manipuler. Ainsi, vous ne risquerez pas d’attendre longtemps pour obtenir une porte intérieure réalisée avec cette essence de bois. Sachez que celle-ci est plus avantageuse quand elle est peinte avec un bon produit. Il suffit de le traiter correctement avant d’appliquer la couleur qui vous convient. Vous pouvez vous attendre à posséder un vantail avec une longue durée de vie si vous optez pour le sapin. Prenez aussi le temps d’entretenir régulièrement le vantail pour éviter les problèmes.

Le pin

Très apprécier par les professionnels en menuiserie, le pin représente un choix important pour la construction d’une porte intérieure. Il faut savoir que cette essence de bois est capable de vous offrir une longue durée de vie. De ce fait, vous n’aurez pas à changer de porte après quelques années seulement. Par ailleurs, le pin s’apprécie aussi pour sa facilité de traitement. Ainsi, l’entretien de votre porte intérieur se fera sans le moindre problème. Notons que vous avez la possibilité de choisir la couleur qui vous convient pour le vantail.

Ces essences de bois sont capables de répondre pleinement à vos attentes si vous les choisissez pour votre porte d’intérieur. Il ne vous reste plus qu’à déterminer celle qui vous convient le mieux. N’oubliez pas que le coût d’une porte peut varier de l’essence que vous choisirez.

Astuces pour la pose d’un vitrage sur une porte intérieur

La porte intérieure est un type de porte avec des spécificités bien différentes de celle d’entrée. En outre, il y a des instances où on peut être amené à faire la mise en place d’une vitre sur telle porte chez soi. Si c’est votre cas, il est essentiel pour vous de vous y prendre de la manière qu’il faut.

Commencer par faire des plans

En dressant des plans précis de votre porte avec vitrage, il vous sera bien plus simple d’identifier les détails de ce dernier. En outre, il y sera spécifié les différentes dimensions de votre porte, ainsi que de la vitre qui va y prendre place. Sans faire de plans, on peut avoir du mal à faire une estimation exacte des dimensions qui sont nécessaires pour cette partie de notre domicile. Pour que les plans soient bien convenables, on doit faire en sorte de les dessiner avec une échelle, ce qui aide à avoir une bonne idée des proportions. Une fois que c’est fait, on peut passer commande du modèle de vitrage qu’on veut installer sur la porte.

Poser le vitrage sur la porte hors cadre

Pour éviter les complications, il vaut mieux procéder à la pose de votre vitrage de porte en retirant celle-ci de son cadre. Dans le cas où il s’agit d’une porte neuve dont on doit encore se charger de la première pose, la mise en place du vitrage doit donc se faire en avance. Autrement, il est requis de retirer la porte de ses gonds avant de procéder à quelque action que ce soit. Retirer la porte peut être une action plus ou moins complexe dépendamment du type de porte. Les modèles coulissants sont des solutions de plus en plus courantes pour les portes d’intérieur, aussi, celles-ci peuvent demander certains efforts.

Manipuler la vitre avec grand soin

La vitre est un élément sensible, qu’on peut risquer de caser au premier mauvais geste. Aussi, on doit bien faire attention au moment de faire sa prise en main. Les bords sont également tranchants, et vous risquez de vous faire mal si jamais le tout vient à tomber malencontreusement. Afin d’éviter les problèmes au mieux sur ce plan, il est conseillé de mettre des gants de protection. Aussi, il faut éviter de faire des gestes trop brusques quand vous devez prendre le vitrage en main.

Vous faire assister par un tiers

C’est une action qui doit essentiellement être prise en charge si vous voulez que le tout se déroule sans la moindre anicroche, et le faire tout seul est plutôt risqué. Comme il s’agit d’un vitrage pour porte, ce dernier peut être assez lourd, et vous risquez d’avoir du mal à le transporter et à le mettre en place. Disposer d’une assistance sur ce plan va grandement vous faciliter la tâche. En effet, il n’est pas question d’avoir des compétences techniques importantes pour pouvoir vous aider. Il faut juste que la personne qui vous aide soit bien en mesure d’éviter de faire tomber le tout.

Quel type de porte de service choisir pour une sécurité maximale ?

La porte de service est un type de porte qui sépare les pièces froides des pièces chaudes d’une maison. Il n’est pas également rare de la trouver utilisée en tant que porte donnant accès à une annexe, comme une dépendance, un garage, ou encore une cave. Même si celle-ci ne donne pas en principe vers l’extérieur, il est cependant indispensable de ne pas négliger sa sécurité. La question qui se pose est ainsi de savoir : quel type de porte de service choisir pour une sécurité maximale ?

À quoi sert une porte de service ?

Pour faciliter l’accès aux pièces techniques du logement, il est indispensable d’installer une porte de service. Vous en avez par exemple besoin si vous souhaitez entrer, depuis l’intérieur, dans la cave, le garage, ou le cellier. Tout en facilitant l’accès, elle sert également d’élément séparation afin que les froids dans ces pièces techniques ne puissent pas pénétrer à l’intérieur.

Comme tout autre type d’ouverture, la porte de service peut aussi faire l’objet d’une tentative d’ouverture forcée ou d’une effraction. Il s’agit surtout des portes de service qui servent d’entrée vers une annexe, comme un garage, qui est la plus vulnérable à ces actes malveillants. D’où la nécessité de bien réfléchir à la sécurité de sa porte de service dès son achat.

Quel type de porte de service choisir pour une sécurité maximale ?

Pour que la porte de service soit sécurisante, il ne faut pas négliger quelques points essentiels lors de son achat :

· Son matériau : elle doit être fabriquée dans un matériau solide et robuste pour pouvoir affronter un éventuel forçage ou défonçage. Ainsi, les portes de service en bois ont l’avantage d’être solides et résistantes. Elles sont insensibles aux chocs, notamment si leur essence de bois est choisie convenablement et si elles sont traitées régulièrement. Outre cela, les portes de service en aluminium constituent également une excellente alternative. Malgré leur prix un peu élevé par rapport à la porte de service bois, elles ont l’avantage d’être robuste et en même temps design. Si vous cherchez à protéger votre maison, la porte de service alu est sécurisante. Elle a également l’avantage d’être simple d’entretien ;

· Son système de verrouillage : ce dernier doit également être choisi convenablement. Pour que la porte de service résiste aux effractions, il faut qu’elle soit équipée d’une serrure robuste. Pour cela, vous pouvez la doter d’une serrure multipoint. Même si vous choisissez une serrure monopoint, assurez-vous que votre dispositif de verrouillage soit certifié norme A2P. Cette dernière garantit sa résistance aux effractions ;

· Son vitrage : au cas où votre porte de service serait équipée d’un vitrage, il conviendra également de ne pas négliger ce point. Si celui-ci n’est pas suffisamment solide, les personnes malintentionnées peuvent le casser facilement et accéder à la poignée intérieure. Il convient ainsi d’installer un double vitrage, voire même triple vitrage. Les modèles les plus sécurisants sont constitués de verre feuilleté, offrant une sécurité maximale.

Normes et labels pour les portes

Vous envisagez d’installer une porte et votre entrepreneur vous conseille de choisir une porte répondant à une norme. Est-ce une façon de vouloir gonfler la facture ? Vous vous demandez alors si c’est nécessaire. Pourquoi investir dans un type de porte ? Que faut-il savoir à propos des normes ainsi que les labels pour les portes ? Tout de suite les détails dans ce texte.

Normes et labels qu’est-ce que c’est ?

Les normes sont un ensemble de règles communes relatives aux caractéristiques d’un produit ou service, à son mode de fabrication ainsi qu’à sa commercialisation. Un objet qui est régi par une norme reçoit un étiquetage spécifique. Le label quant à lui est une marque collective à laquelle les fabricants peuvent adhérer. Il indique que le produit possède des caractéristiques spécifiques. Les normes et les labels pour les portes ne sont pas obligatoires. Le label n’est pas une garantie de qualité, il indique tout simplement que le produit possède certaines caractéristiques relatives à sa production et à sa composition. Les portes d’entrée et les portes d’intérieur ont différentes normes ainsi que de différents labels.

Normes et labels pour les portes

Il est toujours à préciser que les normes et labels ne sont pas les mêmes pour une porte d’entrée que pour les portes d’intérieurs. Il existe des normes de sécurité qui permettent de mesurer la résistance des portes au feu et à l’effraction. La norme la plus récente est la norme Euroclasse qui qualifie la réaction au feu des matériaux qui composent la porte. Cette norme remplace petit à petit la classification M française. La norme Euroclasse évalue ainsi la résistance au feu des menuiseries selon leurs réactions sur une échelle de A1 à F. Les portes ayant la plus forte résistance au feu sont notées A ou B. À l’inverse de cela, les notes D, E ou F présentent une faible résistance.

Pour les labels, le A2P est du label crée de manière conjointe par des compagnies d’assurance et des professionnels. L’obtention du label est conditionnée à la résistance de porte soumise à de différents tests d’effractions reproduits en laboratoire. En fonction de la durée de résistance de la porte à ces tests, le résultat obtenu correspond à trois échelles. Cette échelle se présente comme suit : A2P BP1 : résiste 5 minutes, A2P BP2 : résiste 10 minutes et A2P BP3 : résiste 15 min.

Les autres normes et labels de portes

Le label PEFC ne concerne que les portes en bois. Il indique que les portes sont fabriquées avec du bois provenant des forêts gérées de manière durable. Il concerne donc les productions qui tiennent compte de la préservation des forêts.

Le label CEKAL juge les performances thermiques, acoustiques et de sécurité des vitrages des portes. Il existe un autre label complémentaire, le CEKAL AR (acoustique renforcé) qui vise à juger les performances phoniques.

Le label QUALIMARINE, qui concerne les installations en bord de mer et garantit la durée de vie des portes d’entrée en aluminium soumises à l’air marin.